wpf41bb90b.png

Les plaques commémoratives

(Hautes-Pyrénées)

Lourdes et vallées des Gaves : Lourdes,Cauterets, Gavarnie, Barèges, Argelès-Gazost…

Revenir à la page "Plaques commémoratives".

Barèges  - Le Duc de nemours. (Merci à Jacques Nicolau pour l’envoi de cette photo prise sur la route du Tourmalet). Apparemment, le graveur a fait quelques erreurs, il faudrait lire « chemin Nemours » et « Vallée de Barèges ». Louis d’Orléans (1814-1896), duc de Nemours, est le 4ème enfant du roi Louis-Philippe. On doit au duc de Nemours l’amélioration des voies de communication vers Barèges. En août 1846, le Duc de Nemours fait escale à Gavarnie et de là, il gravit les sommets environnants : Brèche de Roland, Vignemale, mais reste dans l’histoire du pyrénéisme pour être le premier à avoir gravi le Pic Long et le Cylindre.

Cauterets (rue de la Raillère) - François-René de Chateaubriand (1768-1848), écrivain. Il rencontre ici à Cauterets « l’Occitanienne ».

Cauterets (rue de la Raillère) - Emile Pouvillon (1840-1906), écrivain.

Cauterets (rue Victor-Hugo) - Victor Hugo (1802-1885) , le célèbre écrivain. On peut lire sur la plaque :

Dans cette maison a séjourné

VICTOR HUGO

Du 15 au 30 août 1843

-------------

Sous le prétexte de me tremper dans de l’eau chaude

et de boire du soufre, j’ai tous les jours

un spectacle nouveau, inattendu et merveilleux

Gavarnie - Célestin Passet (1845-1917), guide célèbre.

Esterre (entrée de la mairie) - Le Prix du village moderne en 1939. Merci à Jean Omnès pour cet envoi.

Gavarnie - Plaque sur l’église : Inscription sur la liste des sites mondiaux remarquables de l’UNESCO. Cette plaque se trouve aussi sur les offices de tourisme de Gèdre et Gavarnie.

Luz-Saint-Sauveur (près des thermes de Saint-Sauveur) - Napoléon III (1808-1873), empereur.

Lourdes (rue du bourg) - Jean-Pierre Maransin (1770-1828), militaire.

Lourdes (rue du baron Duprat) - Jean-Pierre Duprat (1774-1839), militaire. Merci à Jean-François Delétang pour cet envoi.

Lourdes (place de l’église) - Le presbytère nouveau.

Revenir à la page "Plaques commémoratives".

Arrens-Marsous (une des premières maisons sur la droite en arrivant au village) - Michel Camelat (1871-1962), poète et écrivain en langue gasconne.

Argelès-Gazost  (rue de l’Arrieulat)- Jean Bourdette (1818-1911), Historien du Lavedan.

Argelès-Gazost  (place Lacontre)- Jean-Louis Lacontre dit « Yan » (1809-1889), Poète, musicien et écrivain gascon.

Argelès-Gazost  (derrière l’Office de Tourisme) - Hommage à Jacques Chancel (1928-2014).

Argelès-Gazost - Histoire du quartier à la Fontaine de Vieuzac.

Barèges  - Le Duc du Maine et Madame de Maintenon. (Merci à J.F. Delètang pour l’envoi de cette photo, prise quelques jours avant la crue de 2013 - Malheureusement la plaque a disparu sous la puissance des flots…)

L’hôtel du Tourmalet, à la sortie de Barèges (vers le col), là où se trouvait la plaque, a dû être détruit après les inondations de 2013.

Barèges  - Chemin des Artigalas, point bleu sur la photo. Plaque concernant deux accidents d’hélicoptère ayant eu lieu en 1976 et 2006 à peu près au même endroit (montagne du Capet). Lien pour en savoir plus.

Barèges  - Domaine du Tourmalet (côté Barèges, plateau du Lienz) - hommage rendu en 1992 à six champions de ski, en donnant leur nom à des pistes.

Lien explicatif.

Col du Tourmalet - Accident d’avion en 1949 côté Barèges - Merci à François Pujo pour cet envoi.

Cauterets (façade de la mairie) - Cette plaque posée en 1921 en remerciement de la commune pour son hospitalité dans les années 1917-1918.

Gavarnie (face au cirque de Gavarnie sur le chemin muletier au lieu dit le Turon, ne se voit pas du sentier) - Tombe de Louis et Margalide Lebondidier, pyrénéistes, respectivement morts en 1945 et 1960. Merci à Jean Barragué pour cet envoi.

Gèdre - La calèche à quatre roues.

Gèdre - Louis Ramond de Carbonnières (1755-1827), botaniste.

Gèdre (au sud du cirque de Troumouse) -  Dalle Henri Paget (1812-1874), Charles Packe a fait graver son épitaphe sur une dalle qu'on trouve à droite de la route qui d'Héas monte au cirque de Troumouse, à hauteur de l'auberge du Maillet. Paget était surnommé «  Chapelle » parce que la maison familiale des Paget était située à quelques mètres à gauche de la chapelle du sanctuaire d'Héas. Chapelle était un personnage sortant de l'ordinaire. Il a été le guide des grands pionniers du pyrénéisme, Charles Packe, Henry Russell, Franz Schrader, Alphonse lequeutre, qui ne tarissent pas d'éloges à son sujet, le disant ardent, intrépide, gai et brave . Grand chasseur d'isards il est mort d'un accident de chasse en 1874 (d'après Henri Béraldi : « Le brave Chapelle [...] allait à la chasse déguisé en isard. Un maladroit s'y méprit et lui envoya vingt-six chevrotines dans le corps » [Cent ans aux Pyrénées, livre III, p. 184]). Merci à Jacques Nicolau pour cet envoi.

Lourdes (avenue Maransin) - L’ancien presbytère.

Lourdes (près de la grotte) - Les paroles de la Vierge.

Luz (un peu après le Pont Napoléon) - Les grands travaux routiers en 1788.

Chèze (entre Pierrefitte et Luz) - Cette plaque se situe dans le deuxième paravalanche vers la sortie à gauche en montant - Cet accident a fait 3 victimes le 30 septembre 1949 : Junquas, Laboyrie et Barrau. C’était un camion de l’entreprise Béguère qui avait été surpris par un éboulement (Chronique de Bigorre p.221). Le paravalanche est daté de 1954, on peut penser qu’il a été construit suite au drame - Merci à François Pujo pour le signalement de cette plaque.

Luz (direction Gavarnie, à mi-distance entre le Pont Napoléon et le Pont de Sia) - Henri Vigroux, décédé accidentellement en 1947 - Merci à François Pujo pour le signalement de cette plaque.

Pierrefitte-Nestalas (rue Paul Verlaine) - Cette stèle du PGHM nous rappelle que des hommes ont perdu la vie pour en sauver d’autres en montagne.

Ouzous (Juste à l'entrée du village en montant au bord de la D15) . Avalanche de blocs de pierres dévalant des flancs du Pibeste au début du XXe siècle qui fit 9 morts, tous habitants du village et ensevelis vivants ! Merci à Jean-François Delétang pour cet envoi.

Sère-en-Lavedan (Plaque sur la route d'Argelès en sortie de village) rendant hommage à Robert Abbadie (1906-1961), artiste-peintre. Merci à Jean-François Delétang pour cet envoi.

Sers (rue principale) - Henri Pennette (1871-1959), militaire.

Saint- (mairie) - Jean-Marie Vergez (1757-1831), militaire.

En 1892-93, avec la nostalgie de l'altitude, Russell s'offre l'ultime luxe d'une grotte sous le sommet de la Pique-Longue, à 3280 m, alors que le sommet est à 3298 m : c'est la grotte du Paradis. Étant donné la dureté de la roche à cet endroit, on a recours à l'explosif pour en extraire 16 m3. La grotte du Paradis sert toujours occasionnellement d'abri aux ascensionnistes.

Merci à Jacques Nicolau pour cet envoi.

Vignemale - Voici la plaque la plus haute du département (à plus de 3200 mètres d’altitude) qui concerne le Comte Henri Russel, à la Grotte du Paradis sous le sommet de la Pique Longue massif du Vignemale.

Val d’Azun (entre Argelès et Arras-en-Lavedan) - Les officiers géodésiens en 1825.

Lien explicatif.

Adast (route entre Pierrefitte et Saint-Savin) - Le monument Despourrins

Lien explicatif.

Jean Omnès a eu l’amabilité de nous apporter les renseignements suivants : « Cette plaque en l’honneur de Francès de Galau(p) de Saint-Savin, chanoine de Tarbes a été fixée sur le pignon de la grange de la maison familiale à Saint-Savin, par l’un de ses descendants Christian Galau (prononcez Galaou). Elle a été réalisée sur une ardoise de Juncalas et gravée par Cathy Millet, meilleure ouvrière de Midi-Pyrénées. Elle relate l’histoire de ce chanoine hors du commun qui n’a pas eu peur d’affronter les envahisseurs huguenots, on pourrait dire les mains vides, enfin presque. ». Plus de renseignements ici.

Saint-Savin (grange ABADIE Rue de la Peyre) - Plaque signalée par JF Delétang.

Poueyferré (devant l’église, sur le mur extérieur du cimetière) - Jean-Marie Francez (1901-1973), abbé et historien. Il a rédigé plus de 500 communications sur l’histoire locale.

Cauterets (rue Castelnau face à l’église) - Eugénie de Guérin (1805-1848), écrivain.

Gavarnie - Tombe de Franz Schrader, pyrénéiste Français (1844-1924), située juste à côté de celle des époux Le Bondidier au lieu-dit du Turon de la Courade. Merci à JB pour cet envoi.