wpf41bb90b.png

Les plaques commémoratives

(Hautes-Pyrénées)

Revenir à la page "Plaques commémoratives".

Bagnères et Haut-Adour : Bagnères, Campan, Gerde, Pouzac, Tourmalet…

Asté - Joseph Pitton de Tournefort (1656-1708), botaniste.

Bagnères-de-Bigorre (rue st-Blaise) - Louis Blériot (1872-1936), aviateur.

Bagnères-de-Bigorre (route des cols) - Emilien Frossard (1802-1881), pyrénéiste. Merci à Jean Barragué pour le signalement de cette plaque.

Bagnères-de-Bigorre (bd Carnot) - Alphonse de Lamartine (1790-1869), poète.

Bagnères-de-Bigorre (rue Gambetta) - Blanche Odin (1865-1957), artiste-peintre.

Bagnères-de-Bigorre (bd Hyperon) - Alfred Roland (1797-1874), compositeur.

Bagnères-de-Bigorre (Place de Strasbourg) - Gioachino Rossini (1792-1868), compositeur.

Bagnères-de-Bigorre (rue du Général De Gaulle) - Tony Poncet (1918-1979), chanteur d’opéra.

Bagnères-de-Bigorre (rue de Nansouty dans le quartier du Pouey) - Champion de Nansouty (1815-1895), créateur de l’observatoire du Pic a habité dans cette maison. Il est intéressant de noter que Frossard et Nansouty n’habitaient pas loin l’un de l’autre.

Beaudéan - Dominique Larrey (1766-1842), chirurgien.

Chiroulet - Georges Buisan (1924-2010), auteur d’ouvrages sur les Pyrénées, restaurateur des cabanes de la Lit.

Pouzac - Gabriel Laffaille (1778-1840), militaire.

Col de Sencours (un peu en contrebas du Pic-du-Midi-de-Bigorre) - Hommage à Champion de Nansouty (1815-1895), militaire, créateur de l’observatoire du pic.

Et aussi : les plaques au Pic-du-Midi-de-Bigorre :

Revenir à la page "Plaques commémoratives". Lien explicatif de cette plaque.

Au sommet du Pic, on trouve trois plaques.

Bagnères-de-Bigorre (Rue des Pyrénées) - Henri Russell (1834-1909), pyrénéiste.

Col du Tourmalet (à Artigues, un peu après l’ancien relais d’Arizes) - Hommage aux courageux porteurs du Pic. Merci à Jean Barragué pour le signalement de cette plaque.

Campan (Sainte-Marie, une des premières maisons sur la gauche en venant de Campan) - Eugène Christophe en 1913, épisode légendaire du Tour de France.

Bagnères-de-Bigorre (prendre la route de Labassère, tourner à gauche quartier Sarraméa) - Jean-Louis Menvielle (1859-1926), militaire. Merci à Raymond Domecq pour cette contribution.

Bagnères-de-Bigorre (Avenue du Maréchal Alanbrooke, près de la route de Labassère) - Alan Brooke (1883-1963), militaire. Merci à Raymond Domecq pour cette contribution.

Col du Tourmalet - Episode légendaire du Tour de France en 1913

Lien explicatif.

Bagnères-de-Bigorre - A notre avis, un homme mériterait également d’avoir sa plaque à Bagnères, il s’agit de Pierre-Georges Latécoère (1883-1943). Cet homme, entrepreneur, est emblématique de l’aviation commerciale, notamment la poste aérienne. Sa maison natale n’existe plus (incendie) mais il reste encore le portail devant le collège Blanche-Odin avec le « L » de Latécoère.

Le « L » de Latécoère sur le portail.

Col du Tourmalet - Au sommet du col se trouvent trois monuments commémoratifs, donc trois plaques. Merci à François Pujo pour les envois de photos.

Lien explicatif pour cette dernière plaque.

Campan (Mairie) - Jean Ludovic Larrieu, Maire décédé accidentellement en 1964..

La Mongie - Hommage à Pierre Lamy de la Chapelle (1892-1944), pionnier de la station.

Bagnères-de-Bigorre (Rue Alsace-Lorraine) - Eugénie de Montijo (1826-1920), Épouse de Napoléon III, empereur des Français, et donc impératrice de 1853 à 1870.

Bagnères-de-Bigorre (Place du Vieux moulin en face de la Tour de l’Horloge) - Jeanne d’Albret (1528-1572), reine de Navarre, et mère du futur roi Henri IV.

Bagnères-de-Bigorre (Rue de Lorry) - Louis Ramond de Carbonnières (1755-1827), botaniste, séjourna dans cette maison. La célèbre « Société Ramond » porte son nom à Bagnères.

Campan (La Séoube, 50 mètres en-dessous de l’église) - maison natale du célèbre « Mariolle » - Merci à Pascal Jumère pour le signalement de cette plaque.